Octobre

30 ans d'expérience, un nouvel élan

Quelle joie! Un nouvel élan! Quelle joie de pouvoir accompagner des jeunes sur les chemins du Christ. C’est ressourçant et motivant de découvrir la curiosité qui les anime face à tout ce qui les entoure et particulièrement à Jésus. Leur foi est quelque peu vacillante, comme une bougie, mais présente. Elle ne demande qu’à être nourrie pour qu’elle puisse devenir inébranlable face à un monde qui les insécurise. En ce mois d’octobre, on se doit de rendre grâce pour ce que la nature nous donne, mais aussi pour ces jeunes qui nous font confiance et qui désirent marcher à la suite du Christ avec nous. Ils nous permettent ainsi de nous engager dans un nouvel élan. Maryse Rivard Saint-Valérien

Nouvelles

FORMATION À L’ANIMATION 2 nouveaux animateurs pour le club de St-Césaire-Rougemont, Chantal Morin et Vincent Cournoyer, ont suivi cette formation cette année. Rachel Comtois y était aussi présente activement, pour se préparer à la donner elle-même éventuellement. Une journée à la fois sérieuse et fraternelle, comme il se doit! JOURNÉE DU LANCEMENT Merci au club de Saint-Pie pour l’animation et l’accueil de cette journée nourrissante, amusante et inspirante. 26 animateurs-trices et membres se sont rassemblés à cette occasion et ont ainsi goûté à la fraternité du Mouvement. Les idées ont fusé pour des activités locales ou régionales. Et l’avenir se profile : 11 participants en étaient à une première activité générale dans Salut!Terre. RÉFORME DU CAMP EMMAÜS Rachel Comtois et Sylvain Bélec se sont attelés à la tâche de réviser le programme du Camp Emmaüs pour le rendre plus dynamique et plus profond, pour répondre aux attentes exprimées expressément par des jeunes qui se reconnaîtront (n’est-ce pas, Annabelle et Elisabeth? Et vous avez extériorisé ce que plusieurs pensaient discrètement). Vous pourrez vérifier si la mission a été bien remplie pas plus tard que le mois prochain!

Nos amies les abeilles

En tant que protecteurs de la planète, Nous, le club Unis-Vert, avons participé au défilé de la Saint-Jean-Baptiste. Les gens de Saint-Pie viennent et se rencontrent pour la fête nationale du Québec. Notre groupe a profité de ce défilé pour les sensibiliser sur la disparition des abeilles et des papillons. Nous nous sommes construits une bannière sur laquelle nous avons écrit le message : « Sauvons la planète, sauvons la création de Dieu » et puis simplement, nous avons mis le pied sur la route dans le défilé. Ensuite, pour faire fleurir notre ville, nous avons donné à chaque famille un petit sachet de graines de fleurs sauvages. De plus, avant cela, nous avons eu la grande chance d’avoir la permission de planter des fleurs sur le terrain d’une résidence à Saint-Pie. Nous nous sommes donc salis les doigts et nous avons marché pour cette grande cause qui touche à ce qui pourrait nous mettre tous en danger. Et vous, dans vos clubs, faites-vous quelque chose pour la Terre ? Albert Klopfenstein Saint-Pie

Cueillette spirituelle

Le 23 septembre dernier, le club de Montréal Villeray a été au Verger de l'Abbaye à Rougemont. Il y a certaines personnes du club de St-Césaire, de St-Pie et de Granby que nous avons croisées au cours de la journée. Nous avons débuté avec une rencontre avec le Frère Charbel. Il nous a parlé des 3 façons dont nous pouvons communier. La communion de la parole, la communion du corps et du sang et finalement, la communion de sa présence. Ce qui m'a le plus marqué, c'est lorsqu'il nous a parlé qu'un jour, lorsqu'il était au Moyen-Orient et qu'il accueillait une dizaine de personnes chez lui à cause d'un événement qu’il n'a pas mentionné, il n'y avait que du riz et du ketchup à manger. Un moment donné, il y a quelqu'un qui a sonné à sa porte. C'était un de ses amis qu'il n'avait pas vu depuis quelques années, qui lui apportait du riz. Il savait que son ami était plus pauvre que lui alors il a refusé le riz. Son ami a répondu : « Je ne te fais pas un don, je te le partage. » J'ai trouvé que c'était une bonne manière de représenter ce que Jésus a fait pour nous lorsqu'il a rompu le pain. Il est vrai qu'il a décidé de partager son corps avec nous. Donner quelque chose à quelqu'un ce n'est pas la même chose que partager. Partager c'est une certaine tendresse, un certain signe d'amour. C'est quelque chose que tu ne veux pas garder uniquement pour toi car, tu sais que l'autre personne peut en avoir besoin et que tu tiens à elle. Ce n'est pas être seulement généreux. Je peux faire un don à n'importe quel organisme. Mais partager ce que j'ai, c'est surtout se soucier de la personne à qui nous partageons ce que l'on a. Après, nous avons pu cueillir des pommes en club. Elles étaient succulentes! La journée a pris fin après une messe qui a été célébrée par Mgr Rodembourg,au sommet du verger. Le paysage était très beau et les chanteurs très dynamiques. J'espère que vous y songerez avant de donner quelque chose à quelqu'un... peut-être que finalement, ça ne sera pas un don mais, un partage, comme Jésus. Annabelle Morin, Montréal Villeray

Le magasin partage

Le 16 et 17 août derniers, nous, le club de Montréal Villeray, avons été bénévoles au magasin partage de la rentrée scolaire. C'était la première fois pour chacun d'entre nous de participer à celui de la rentrée. Habituellement, nous n'allons qu'à celui de Noël. Ce fut donc une nouvelle expérience pour tous. Pour ma part, j'ai seulement pu être présente la première journée donc je vais me baser sur celle-ci pour vous décrire mon expérience. J'ai été là lors du montage donc il n'y avait pas de personnes qui venaient acheter leurs effets. Celle qui s'occupe de l'organisation du magasin partage comptait énormément sur notre présence parce qu'elle nous avait dit qu'il manquerait sûrement de bénévoles. J'ai été donc très surprise lorsque j'ai vu qu'on était trop de bénévoles. Et oui, trop. Je dis cela car, il y a quelques fois où nous ne savions pas quoi faire parce que personne n’avait besoin d'aide. C'est certain que c'était un peu ennuyant à certains moments à cause de ça mais en même temps, j'étais fascinée de voir à quel point il y avait autant de personnes qui étaient prêtes à aider ceux qui étaient dans le besoin. Tout au long de mon bénévolat, il y avait que des sourires. Tout le monde savait que leur présence servait à quelque chose pour rendre pleins de gens heureux. Je me dis que si chaque individu pouvait faire un mini geste pour aider les plus démunis, un jour, il n'y en aurait plus car il n'y aurait plus rien à faire parce que justement, trop de gens seraient généreux. Comme lors de mon bénévolat. Je sais que ce n'est pas aux gens de Salut!Terre que je devrais dire ça mais plutôt aux personnes riches qui ne pensent qu'à eux-mêmes ainsi qu'à tout ceux qui pensent que c'est la faute des gens pauvres que ces personnes sont pauvres et non parce que l'injustice existe. J'espère qu'un jour, ça changera. Annabelle Morin, Montréal Villeray

Vente de garage

Les jeunes du club Unis-Vert n’ont pas chômé cet été. Dès le début du mois de juin, les membres sont au poste (constitué par le garage du presbytère) de 18h30 à 19h pour amasser des objets pour la vente de garage de la deuxième semaine du mois d’août. Cette activité à laquelle toute la communauté participe par ses dons et-ou par ses achats a pour but de se faire des fonds pour les activités de l’année du club. Pour cette seconde vente de garage, les membres ont récolté la somme de 626 dollars. Comme à chaque campagne de financement, nous remettons à un organisme ou à une cause la moitié de notre recette. Cette année, la Fabrique de Saint-Pie a donc reçu la somme de 313 dollars de cette vente de garage. Cette activité se répètera tous les étés, car cela est très rassembleur pour le club, mais aussi pour les petits et les grands de la communauté. Karmen St-Pierre Animatrice

Prière de l'élève

Seigneur, toi sans qui nul ne peut rien faire, Je veux te consacrer tout mon travail Et mon année scolaire. Aide-moi à rejeter la paresse; Apprends-moi l’ardeur Et la persévérance dans l’effort; Fais-moi goûter la joie du travail bien Fait pour ta gloire. Donne-moi de saines amitiés Pour m’accompagner, Et la relation toujours juste avec ma famille Et mes professeurs. Et surtout, que j’accueille, Ton esprit de sagesse et d’intelligence; Que ta lumière me guide en tout. Dans l’échec et la tristesse, Sois ma consolation et mon refuge. Dans la réussite, que je garde l’humilité Et n’oublie pas de te rendre grâce. Tu connais mes tentations, dans mon cœur, Et mon corps, mes soucis et ma souffrance : Aide-moi à porter ma croix Et à te suivre, encourage-moi ! Donne-moi ta paix et ta joie En toute circonstance, Comme tu l’as promis à tes enfants. Prière tirée de la revue Messager de St -Antoine Club les moussaillons St-Césaire- Rougemont.