Octobre

Restaurer notre maison commune avec Jésus

Le pape François a trouvé une très belle expression pour nommer notre milieu de vie. Il l'appelle "Notre maison commune". En effet, nous vivons tous sur un même bateau qui s,appelle la terre et dont nous dépendons. La terre nous nourrit, nous abrite, nous donne ce dont nous avons besoin pour respirer, nous permet de vivre suffisamment éloigné des rayons solaires pour ne pas cuire, etc... Lors de son ministère, Jésus vivait en liberté dans la nature. Il l'a observé. Si bien, qu'il a utilisé plusieurs paraboles empruntées à la nature pour faire comprendre des vérités à ses disciples et aux gens qui le suivaient. Il a comparé le peuple juif à une vigne et son Père (Dieu) au vigneron qui prend soin de sa vigne, qui la nourrit et qui l'émonde. Il a parlé du Royaume comme d'une toute petite graine qui une fois plantée en terre grandit et dépasse les fleurs des champs si bien que les oiseaux du ciel viennent y faire leurs nids. Il nous dit que le Royaume c'est d'être en croissance à partir de de que nous sommes au plus profond de nous-mêmes, notre authenticité d'amour. C'est donc un eresponsabilité importante que nous avons tous de prendre soin de la nature. Pour la restaurer nous n'avons qu'à suivre l'exemple de notre chef Jésus qui l'a tant aimée et en a si bien pris soin. Michel St-Onge, Club Environnementaire de Roxton Falls.

World Press Photo

Vendredi le 21 septembre, avec mon école, j'ai eu la chance d'aller voir l'exposition WORLD PRESS PHOTO au Marché Bonsecours. En bref, c'est une exposition de photos, qui relate l'actualité en dénonçant des enjeux de notre société. Pour ma part, il y na une photo qui m'a particulièrement marquée. Celle de Mario Cruz, parce qu'elle est en lien avec un de nos 4 axes, soit celui de la nature. C'est un enfant qui est étendu sur un matelas avec énormément de déchets autour de lui. Ça m'a touché parce que ça m'a fait peur. Peur parce que je me dis que si on ne fait rien pour changer nos habitudes de vie, on risque de finir comme le petit garçon. Des humains vivants dans un dépotoir. J'ai envie de montrer cette photo à tout le monde pour que les gens comprennent enfin ce qui se passe en ce moment. Nous cosommons trop, nous jetons trop de choses inutilement à la poubelle et nous devons faire du compostage. J'ai hâte que le gouvernement bannisse le plastique et fasse des lois pour réduire la pollution. J'ai hâte que les dirigeants du monde prennent des décisions environnementalistes plutôt que capiutalistes. Je crois que cette photo devrait circuler dans le monde entier pour que nous prenions tous le temps de nous demander ce que nous pouvons faire pour que notre maison commune reste en santé encore longtemps et pour qu'elle ne finisse pas en un gros dépotoir. Annabelle Morin, jeune leader, VilleRayonne

Plantation d'arbres

Samedi le 7 septembre, nous sommes allées planter des petits arbres sur la montagne de Rougemont. Il y avait notre club Les Soldats du Christ de Rougemont et les jeunes qui étaient au Camp de Communauté. L'activité a vu le jour gräce à l'Association du Mont Rougemont qui nous a guidés et apporté les arbres à l'endroit ciblé. Le but était de reboiser une érablière avec de nouveaux érables, puisque celle-ci avait brülé quelques années auparavant. De plus, nous avons dû marcher près de 45 minutes dans le bois pour nous rendre à destination. En tout, nous avons planté 170 arbres gräce à l'aide de 12 Saluterriens prëts à tout pour l'environnement. Tous les jeunes présents ont apprécié l'activité qui les a fait sortir des sentiers battus de la ville. Durant la marche, nous avons pu apprendre à nous connaïtre pour ceux qui se connaissaient moins et nous avons pu fraterniser avec les membres de l'Association du Mont Rougemont. Que de bonnes gens! Nous parlons déjà avec l'Association pour une autre sortie dans les bois pour l'environnement l'an prochain. J'ai trouvé un bäton de marche que tout le monde s'était donné pour but de briser, parce que j'énervais tout le monde avec. À la fin de la plantation, nous avons décidé d,aller voir le lac St-Damase qui était près de l'érablière. Malheureusement pour nous, nous étions dans l'incapacité de nous y rendre, la pente était trop abrupte! Je ne peux pas attendre d,y retourner l'an prochain! Pierre-Luc Dufour, Les Soldats du Christ de Rougemont

Parlons automne!

Le mois d'octobre. Pendant ce mois arrivent: le froid, la diminution de la luminosité et les feuilles mortes. Ces dernières changent de couleurs qui sont belles au début mais à la fin perdent cette beauté et finissent par tomber et devenir soit inutiles ou utiles selon le regard de chacun (car elles peuvent toujours servir pour le compostage). Voici la ressemblance qu'il peut y avoir entre un chrétien et ces feuilles. Parfois nous traversons des moments difficiles et notre vie est hors de contröle ou devient laide. nous manquons de luminosité, nous sommes morts, mais l'Esprit-Saint étant notre appui nous permet de garder le sourire et nos yeux sont pleins de cette lumière qui s'appelle espoir (la foi) qui nous autorise de penser fort que demain sera meilleur. Et si pour d,autres yeux nous sommes inutiles, au regard de Dieu nous sommes et restons précieux! D'autre part, nous sommes lumières pour ceux qui désespèrent, donc l'arc-en-ciel qui vient après une pluie ou encore comme dit plus haut, des belles couleurs de feuilles pendant l'automne. Pensons et n'oublions pas, il y a un appui en permanence avec nous, c'est l'Esprit-Saint. Appuyons-nous sur lui afin que lorsque les autres s'appuieront sur nous, nous saurons les servir et nous ne tomberons pas. Vive l'automne! Vive la gräce que nous avons d'ëtre à la suite du Christ! Vive la vie en tant qu'enfant de cette belle fraternité qu'est Salut!Terre! Kamene Jolie Mbayo, Laval Bon-Pasteur